Management : des outils pour prendre la parole en public au XXI siècle

Le monde entrepreneurial vit une disruption avec le développement du numérique. La transformation agit dans toutes les strates de l’entreprise. La réorganisation qui est associée à l’explosion du digital touche notamment les postes managériaux. Le titre de manager disparait parfois pour laisser la place à des leaders : leader expert, technicien dans son métier, leader RH, gestionnaire des équipes, leader « project », orienté vers la gestion de projets. Dans ce maelstrom de changement illustré par les concepts d’entreprise libérée et de méthodes AGILES, les occasions de prendre la parole sont nombreuses et encouragées.

Prenons trois typologies d’intervention rencontrées par nos nouveaux leaders afin de se donner quelques astuces : le discours descendant, la réunion brainstorming, la session de formation technique ou réglementaire.

Le discours descendant traditionnel est généralement préparé avec une structure claire. Il est parfois introduit avec une anecdote « à l’américaine », d’ailleurs pas toujours bien perçue par l’esprit gaulois certes, mais aussi cartésien. La méthode de questionnement attribuée à Quintilien est appréciable pour visualiser sa prise de parole : ce sont les questions classiques : Quoi, Pour quoi/Pourquoi, Où, Quand, Comment, Combien, Qui…Le croisement de ces questions est doublement utile : pour trouver ses arguments et… pour se préparer soi-même en imaginant comment va se passer la situation du discours. Cette préparation se poursuit jusqu’au dernier moment à envisager, les messages forts à laisser, la façon dont on remerciera, dont on sortira de la salle.

La réunion de travail est utile pour la conduite d’un projet : l’animateur peut utiliser la technique TOP pour débuter : c’est l’annonce du Thème, les Objectifs attendus, et le Plan pour montrer le chemin et fixer les règles de bon fonctionnement. Une présentation de type Powerpoint est généralement associée pour montrer les informations clés. L’utilisation de la touche N (ou B sur certains claviers) est d’ailleurs appréciable. Ce raccourci clavier coupe l’image et la lumière diffusées par le vidéoprojecteur lors de l’affichage plein écran du Powerpoint. Cela donne la possibilité de se centrer face au groupe, sans avoir la lumière du projecteur dans les yeux et le texte de sa présentation affiché sur ses vêtements !

La session de formation technique ou réglementaire utilise des supports complémentaires comme le paperboard dont l’usage commence à disparaître au profit des tableaux interactifs. L’enjeu est de maintenir une forte interactivité par le questionnement. On n’oubliera pas d’associer les trois sens : visuel avec des présentations de qualité, auditif par des messages intéressants (retenons l’adage des conférenciers : where is the meat ? Où est la viande ? Est-ce que j’ai un vrai message à apporter ?), et le kinesthésique, par une gestuelle vivante et l’opportunité de laisser un support écrit.

Mais à l’heure du digital et des nouveaux usages liés notamment au smartphone, comment revisiter ces différentes façons de prendre la parole ? En effet les générations se succèdent et se lassent au fur et à mesure de ces présentations codées et manquant souvent d’originalité. Nous avons identifié trois outils pour faire évoluer vos présentations.

Afin d’animer vos discours, Prezi est un logiciel qui permet de faire des présentations innovantes : elles associent l’image à du story telling en générant du « neural coupling ». Il s’agit de la création d’une narration visuelle (images, vidéos, textes…) générant une forme de synchronisation entre l’auditoire et vous. Pour cela il faut bien identifier qui sera la cible du discours et déterminer des objectifs clairs sur le message apporté. Ensuite vous créez, avec l’outil, un chemin narratif dans lequel sont intégrés ensuite tous les détails voulus.

Dans le cadre de vos réunions, Klaxoon peut aussi apporter les nouveautés attendues par vos équipes. Via une connexion Internet ou une « Klaxoon Box » et des smartphones et tablettes vous pouvez faire des brainstormings instantanés avec des résultats qui s’affichent immédiatement. Cet outil collaboratif a de multiples fonctionnalités : sondages, challenges, messages instantanés. C’est l’opportunité de rendre plus vivante votre animation de réunion.

Si vous prenez la parole dans le cadre de formation, Kahoot est un moyen ludique de faire participer vos stagiaires. Le support est basé sur un questionnaire à choix multiples que vous construisez sur le site de la société. Lors de votre formation, chaque participant est invité à jouer en lançant l’application sur son smartphone et répondre par ce biais aux questions affichées sur le grand écran de la salle. Le temps peut être limité pour accentuer le challenge. Les résultats apparaissent après chaque question et le classement des joueurs s’affiche au fur et à mesure, ce qui provoque une émulation de bon aloi.

Ces « outils du XXIème siècle » ne retirent rien aux qualités nécessaires pour être un bon orateur, elles sont un moyen de s’adapter à l’air du temps et aux générations connectées qui constituent désormais la plupart de nos auditoires.

Voici quelques informations pour compléter notre propos :

Les sites des outils présentés :

Prezi.com, Kahoot.it et create.kahoot.it, Klaxoon.com

Les formations en prise de parole en public : Interactions et Entreprise propose des formations de prise de parole en public sur mesure en fonction de vos besoins.

L’auteur : Antoine Gautier, consultant Interactions et Entreprise, est formateur en finance et développement personnel. Ex cadre bancaire et comédien, il est co-auteur du livre « Le marketing de la Banque et de l’Assurance, le digital au cœur de la relation client », paru en janvier 2018 chez Dunod. Il prépare un ouvrage sur la prise de parole en public pour le même éditeur, à paraître dans la collection « 2H chrono ». N’hésitez pas à faire appel à ses services pour vos projets en communication managériale !

Antoine Gautier, Consultant IE